Monsieur le Président,

Comme chaque année à la fin des vacances d’été, le comité de quartier Jourdan organise un barbecue auquel les habitants du quartier sont conviés.

Lors de sa dernière édition, début septembre, un sujet a animé les tables : l’avenir du petit parc Keith Haring qui accueillait une nouvelle fois le barbecue. A entendre les uns et les autres plusieurs projets semblent sur la table : une réaffectation totale du parc en logements, -comme semble l’autoriser le PRAS-, une réaffectation partielle en logement, laissant une partie d’espace vert accessible au public, ou encore un maintien de la totalité de l’espace en espace vert.

Bref, c’est l’incertitude totale sur l’avenir de cet espace grandement apprécié par tous les habitants qui s’inquiètent de son avenir. Je rappelle qu’aujourd’hui il s’agit surtout d’un espace de détente pour tous ceux qui ne disposent pas d’un jardin et aussi d’une espace de rencontre favorisé par l’aménagement du parc, ses chemins, sa roseraie (dont l’état des supports en bois est déplorable), son espace de jeu pour les jeunes, ses bancs et son espace de liberté pour les chiens.

Nous savons que l’avenir de ce parc est lié à l’avenir du site de l’actuelle maison communale. Mais aussi que ce site n’a pas encore fait l’objet de décision irrévocable.

Mes questions sont dès lors les suivantes :

  • quel est l’historique et le statut précis de ce terrain ?
  • quels sont le ou les projets sur la table pour son aménagement futur après le déménagement de la maison communale ?
  • quelles sont les garanties que les habitants peuvent espérer pour garder en tout ou en partie un espace vert de détente accessible au public ?
  • quel est à ce jour l’agenda de l’aménagement de l’ensemble du site ?
  • quel est l’avenir de la roseraie dont on disait, lors de son implantation, qu’elle sera déménagée dans le jardin/espace vert qui jouxtera la nouvelle maison communale ?

Je vous remercie pour vos réponses ;

André du Bus

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politiques, tous pourris ?